E-ISSN 2534-9821
 

Case Report 


La suspicion de Néphropathie fibrillaire : une impasse dans les pays en voie de développement ?

Zainab Benlachhab, Meryem Belfamti, Zineb Benjelloun, Ghita El Berdai, Basmat Amal Chouhani, Nadia Kabbali, Tarik Sqalli Houssaini.

Abstract
La glomérulonéphrite fibrillaire (FGN) est une maladie rare qui a été décrite pour la première fois dans la littérature par Rosenmann et Eliakim en 1977 et a été reconnue plus tard comme une maladie glomérulaire distincte par Duffy et al. en 1983 . Les critères diagnostiques actuels de la FGN exigent la démonstration de fibrilles droites, disposées au hasard et mesurant de 10 à 30 nm d'épaisseur dans le mésangium et/ou le long des membranes basales glomérulaires par microscopie électronique (ME). En immunofluorescence (IF), dans la plupart des cas, nous retrouvons des dépôts d’IgG, de chaînes légères κ et λ et de C3. Il existe des dépôts faibles d’IgA, d’IgM et de C1q dans 30 à 50 % des cas.
Nous rapportons dans cet article le cas d’une patiente agée de 34 ans admise pour un syndrome néphrotique impur dans un contexte de néoplasie chez qui le bilan immunologique était négatif et à la biopsie rénale, en microscopique optique une expansion mésangiale diffuse avec hypercellularité, un aspect rigide de la membrane basale glomérulaire avec un croissant fibro-cellulaire (10% du glomérule) et trois glomérules sont le siège d’une prolifération endo-capillaire segmentaire et focale. En immunofluorescence, nous notons des dépôts IgG membranaires granuleux linéaires et diffus, ainsi que des dépôts de C3, de C1q, kappa et lambda.
Après avoir écarté les diagnostics différentiels possibles à l’analyse de la biopsie rénale en microscopie optique et immunofluorescence, le diagnostic de glomérulonéphrite fibrillaire a été évoqué. Cependant, la microscopie électronique n’a pas pu être réalisée.
Actuellement, l'analyse des glomérules par microscopie électronique est nécessaire pour diagnostiquer la FGN. Cependant, comme dans notre cas, celle-ci n'est pas souvent disponible dans les laboratoires de pathologie des pays en développement et même dans certains pays développés en raison de son coût élevé et de l’expertise nécessaire. Par conséquent, la NGF est probablement une maladie sous-diagnostiquée.

Key words: néphropathie fibrillaire, néo du sein, syndrome néphrotique, insuffisance rénale


 
ARTICLE TOOLS
Abstract
PDF Fulltext
How to cite this articleHow to cite this article
Citation Tools
Related Records
 Articles by Zainab Benlachhab
Articles by Meryem Belfamti
Articles by Zineb Benjelloun
Articles by Ghita El Berdai
Articles by Basmat Amal Chouhani
Articles by Nadia Kabbali
Articles by Tarik Sqalli Houssaini
on Google
on Google Scholar


How to Cite this Article
Pubmed Style

Benlachhab Z, Belfamti M, Benjelloun Z, Berdai GE, Chouhani BA, Kabbali N, Houssaini TS. La suspicion de Néphropathie fibrillaire : une impasse dans les pays en voie de développement ?. Int J Med Rev Case Rep. 2020; 4(5): 85-87. doi:10.5455/IJMRCR.LasuspicionNphropathiefibrillaire


Web Style

Benlachhab Z, Belfamti M, Benjelloun Z, Berdai GE, Chouhani BA, Kabbali N, Houssaini TS. La suspicion de Néphropathie fibrillaire : une impasse dans les pays en voie de développement ?. http://www.mdpub.net/?mno=88416 [Access: July 02, 2020]. doi:10.5455/IJMRCR.LasuspicionNphropathiefibrillaire


AMA (American Medical Association) Style

Benlachhab Z, Belfamti M, Benjelloun Z, Berdai GE, Chouhani BA, Kabbali N, Houssaini TS. La suspicion de Néphropathie fibrillaire : une impasse dans les pays en voie de développement ?. Int J Med Rev Case Rep. 2020; 4(5): 85-87. doi:10.5455/IJMRCR.LasuspicionNphropathiefibrillaire



Vancouver/ICMJE Style

Benlachhab Z, Belfamti M, Benjelloun Z, Berdai GE, Chouhani BA, Kabbali N, Houssaini TS. La suspicion de Néphropathie fibrillaire : une impasse dans les pays en voie de développement ?. Int J Med Rev Case Rep. (2020), [cited July 02, 2020]; 4(5): 85-87. doi:10.5455/IJMRCR.LasuspicionNphropathiefibrillaire



Harvard Style

Benlachhab, Z., Belfamti, . M., Benjelloun, . Z., Berdai, . G. E., Chouhani, . B. A., Kabbali, . N. & Houssaini, . T. S. (2020) La suspicion de Néphropathie fibrillaire : une impasse dans les pays en voie de développement ?. Int J Med Rev Case Rep, 4 (5), 85-87. doi:10.5455/IJMRCR.LasuspicionNphropathiefibrillaire



Turabian Style

Benlachhab, Zainab, Meryem Belfamti, Zineb Benjelloun, Ghita El Berdai, Basmat Amal Chouhani, Nadia Kabbali, and Tarik Sqalli Houssaini. 2020. La suspicion de Néphropathie fibrillaire : une impasse dans les pays en voie de développement ?. International Journal of Medical Reviews and Case Reports, 4 (5), 85-87. doi:10.5455/IJMRCR.LasuspicionNphropathiefibrillaire



Chicago Style

Benlachhab, Zainab, Meryem Belfamti, Zineb Benjelloun, Ghita El Berdai, Basmat Amal Chouhani, Nadia Kabbali, and Tarik Sqalli Houssaini. "La suspicion de Néphropathie fibrillaire : une impasse dans les pays en voie de développement ?." International Journal of Medical Reviews and Case Reports 4 (2020), 85-87. doi:10.5455/IJMRCR.LasuspicionNphropathiefibrillaire



MLA (The Modern Language Association) Style

Benlachhab, Zainab, Meryem Belfamti, Zineb Benjelloun, Ghita El Berdai, Basmat Amal Chouhani, Nadia Kabbali, and Tarik Sqalli Houssaini. "La suspicion de Néphropathie fibrillaire : une impasse dans les pays en voie de développement ?." International Journal of Medical Reviews and Case Reports 4.5 (2020), 85-87. Print. doi:10.5455/IJMRCR.LasuspicionNphropathiefibrillaire



APA (American Psychological Association) Style

Benlachhab, Z., Belfamti, . M., Benjelloun, . Z., Berdai, . G. E., Chouhani, . B. A., Kabbali, . N. & Houssaini, . T. S. (2020) La suspicion de Néphropathie fibrillaire : une impasse dans les pays en voie de développement ?. International Journal of Medical Reviews and Case Reports, 4 (5), 85-87. doi:10.5455/IJMRCR.LasuspicionNphropathiefibrillaire